Etude Sur L’impact De COVID-19 Sur La Migration Haitienne Dans La Region

0
6

Objectifs :

▪ Mettre en évidence les impacts à court et à long terme de COVID-19 sur la migration et les migrants d’une perspective de genre et sur la base des connaissances et des preuves émergentes ;

▪ Mettre en évidence les bonnes pratiques qui ont été mises en œuvre dans différents contextes (par ex. gouvernements, Organisations internationales, Organisations de la société civile, migrants eux-mêmes, etc.) ;

▪ Proposer des recommandations sur des politiques publiques innovantes sur la manière de mieux gérer les crises liées à la mobilité humaine causée par la pandémie, ainsi que sur la manière d’améliorer la coordination inter-institutionnelle entre les acteurs clés travaillant sur les questions migratoires.

Livrables et Résultats attendus :

1) Plan de travail et méthodologie :

Description en détail de la méthodologie en intégrant les tâches et les livrables suggérés dans le TDR. Cela comprendra une note méthodologique, un plan de travail et un calendrier. La note méthodologique devrait détailler les procédures du travail à effectuer sur le terrain, le plan de travail et le calendrier des activités, revue de la littérature des études existantes concernant la migration et la COVID-19 en Haïti. Le consultant sera invité à envoyer les grandes lignes de sa méthodologie en notant que les principales étapes dans le cadre de cette étude sont notamment. La revue documentaire/note méthodologique sur la base des documents sur :

(i) Les effets socio-économiques réels et prévisionnels de COVID-19 sur la mobilité de migrants ;

(ii) La consultation élargie de toutes les parties prenantes à la crise, par le biais d’entretiens avec les différentes structures publiques et privées concernées, ainsi qu’avec les ONG’s intervenant dans les domaines de la migration ; (iii) Les analyses basées sur les informations recueillies lors des entretiens avec les parties prenantes ;

(iv) La proposition de recommandations sous la forme d’un plan d’action contenant les activités possibles dans les domaines d’intervention de l’OIM et du système des Nations Unies en Haïti qui pourraient être menées dans le contexte du pays ; (v) L’aspect genre sera mis en évidence dans l’étude. À cet égard, il est important de mettre en évidence les données relatives aux hommes et aux femmes, en particulier les situations affectant les femmes.

2) Rapport contentant l’analyse de l’impact du COVID19 sur la migration haïtienne dans la région, comprenant :

▪ Les effets de la pandémie sur les projets des migrants haïtiens (intention de migrer/intention de retourner). L’impact de COVID-19 sur les aspirations et les capacités des migrants haïtiens à quitter leur pays d’origine ou leurs pays d’accueil ;

▪ Une analyse comparative des impacts de la COVID-19 sur des corridors particuliers et de la mobilité de personnes migrantes haïtiennes dans la région – Caraïbes, Amérique du Sud, et Centre Amérique ;

▪ Une analyse de la situation de migrants haïtiens qui sont restés bloqués pendant leur parcours migratoire ;

▪ Une analyse sur l’impact de COVID-19 sur la dynamique liée au trafic des êtres humains et de la traite de personnes ;

▪ Les effets de la COVID19 sur la situation socio-économique de la population migrante (transferts de fonds, perte d’emploi, stratégies de résilience, secteur professionnel, impact des conditions de travail, etc.) ;

▪ L’impact sur la santé physique et mentale des migrants haïtiens ;

▪ Une analyse particulière sur les répercussions de COVID-19 pour certains groupes de migrants vulnérables, tels que : les enfants, les femmes, les personnes âgées, les personnes handicapées, entre autres;

▪ Recommandations sur les implications politiques pour la protection des personnes migrantes.

Le consultant doit être capable de gérer et d’harmoniser les différentes attentes des institutions participant aux réunions techniques, afin de transmettre l’importance de la bonne gouvernance en matière de migration. Page 5 of 6 Les résultats attendus découlent des objectifs assignés à la réalisation de la consultation ainsi que du bon déroulement des réunions/ateliers qui seront organisés et animés par le consultant en coordination avec l’OIM. Le consultant devrait effectuer des visites de terrain pour rencontrer les autorités et organisations pertinentes dans le cadre de cette consultance.

Qualifications et expérience requises :

o Baccalauréat/master en relations internationales, sciences humaines, travail social, sociologie, anthropologie ;

o Une expérience professionnelle d’un minimum de 10 ans dans le domaine de la recherche et la migration ;

o Expérience de travail avec les agences des Nations Unies c’est un atout ;

o Le candidat doit avoir une expérience dans la recherche et la réalisation des études sur la thématique migratoire ;

o Le candidat doit avoir une bonne connaissance de la région ainsi qu’une expérience considérable dans le domaine de la migration ;

o Le candidat doit avoir un intérêt et un engagement pour les droits de l’homme et l’égalité des sexes ;

o Bonnes compétences en matière de communication et de relations interpersonnelles. Excellentes compétences écrites et orales ;

o Compétences informatiques, (Word, Excel, Power Point, Outlook) ;

o Haut niveau de planification et d’organisation ; o Respect de la confidentialité et discrétion dans les domaines de travail appropriés ;

o Capacité à travailler dans un environnement multiculturel et dans un environnement difficile et stressant ;

o Capacité à démontrer une approche de gestion basée sur l’obtention de résultats ;

o Capacité à travailler sous pression avec une supervision minimale.

Langues :

Les langues officielles de l’OIM sont l’anglais, le français et l’espagnol. Pour cette consultation, le candidat doit maitriser le français. Une connaissance pratique de l’espagnol et l’anglais c’est un avantage.

No Fees:

L’OIM ne demande pas de frais à quelque étape que ce soit de son processus de recrutement (frais de candidature, d’entretien, de traitement, de formation ou autres). L’OIM ne demande aucune information relative aux comptes bancaires.

Durée :

2 mois La durée de la consultation s’étale sur 2 mois à compter de la date de signature du contrat de consultance.

Pour plus de details, veuillez consulter:

https://haiti.iom.int/vacancies

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here